Amazon Academy

Librairie à la page

Description

D’origine iranienne, Hamid a rejoint la France pour y faire des études avant de devenir grand reporter. À la naissance de sa fille, il décide de poser ses valises et abandonne alors son métier de journaliste pour ouvrir une librairie à Besançon. Très vite, il commence à vendre sur Amazon. « Il faut savoir s’adapter aux habitudes de consommation du monde moderne et si mes clients sont sur Amazon, il est normal que j’y sois aussi », explique-t-il. Fils d’écrivain, Hamid a toujours baigné dans la littérature et la poésie. Pour autant, il sait se monter très pragmatique : « J’ouvre ma librairie à 9h. Le premier client arrive rarement avant 10h30. Pendant ce laps de temps, je vends une dizaine de livres sur Amazon. J’en vends même la nuit ! » Hamid en a même vendu un maximum pendant le confinement et ainsi sauvé son affaire : « Contrairement à beaucoup de mes concurrents, je n’ai pas fermé. J’ai empaqueté pour livrer toutes les commandes passées sur Internet. J’ai pu payer mon loyer, mes charges sociales et le salaire de mon employée. J’ai même pu lui verser une prime pour la remercier de son implication pendant la crise sanitaire ». Convaincu que l’avenir de la littérature et des librairies passe aussi par Internet, Hamid réalise aujourd’hui près de la moitié de son chiffre d’affaires sur Amazon. Il vend en France, mais aussi à l’étranger, notamment en Chine et au Japon. Sur Amazon depuis février 2018 Citation : « J’ouvre ma librairie à 9h. Le premier client arrive rarement avant 10h30. Pendant ce laps de temps, je vends une dizaine de livres sur Amazon. J’en vends même la nuit ! » Hamid Kaighobadi, propriétaire de la Librairie à la page Services utilisés : aucun Chiffres clefs : 40% de son chiffre d’affaires sur Amazon